Le contenu est devenu un élément essentiel de notre quotidien. Toutes les quelques minutes ici et là, nous consommons du contenu d’une manière ou d’une autre. Le contenu devient encore plus crucial si vous exploitez un site Web, qu’il s’agisse d’une boutique en ligne ou d’un blog.

Mais honnêtement, rédiger un bon contenu pour un site Web est un défi. Du manque d’idées de titre au manque de mots, c’est difficile.

Avec tous ces problèmes, la qualité du contenu est difficile à maintenir.

C’est pourquoi j’ai passé des heures à rechercher et à créer ce contenu pour comprendre comment rédiger un contenu percutant et engageant.

Je partagerai avec vous 9 conseils importants afin que vous puissiez maximiser le résultat du contenu de votre site Web. Non seulement ces conseils vous aideront à améliorer la qualité de votre rédaction, mais également à vous classer en ligne.

Astuces rapides:

Définissez votre objectif d’écriture.
Écrivez avec des mots simples et faciles.
Soyez concis et précis.
Écrivez sur un ton convivial.
Utilisez la voix active au lieu de la voix passive.
Faites des titres courts et descriptifs.
Utilisez la structure pyramidale inversée.
Formatez correctement le contenu de votre site Web afin que les lecteurs ne se perdent pas en lisant.
Optimisez le contenu du site Web pour le référencement afin de maximiser ses performances sur le SERP.
Créez des liens vers d’autres sites et sources autant que possible.
Relisez le contenu de votre site Web pour supprimer les erreurs.
Utilisez des appels à l’action (CTA) pour plus d’engagement.
Ajoutez des visuels utiles pour rendre votre contenu facile à comprendre.
Utilisez des visuels et des éléments décoratifs pour rendre votre contenu attrayant.
Actualisez et mettez à jour le contenu de votre site Web.

1. Définissez votre objectif

La première chose sur laquelle vous devez vous concentrer est l’essence de votre écriture. Vous devez avoir un objectif clair et savoir pourquoi vous écrivez un contenu. Pour commencer, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

1. Quelle est l’intention de votre contenu ?
  • Essayez-vous d’informer les utilisateurs ?
  • Essayez-vous de divertir les utilisateurs ?
  • Ou essayez-vous de les convaincre ?

Répondre à cette question définira « l’intention » derrière votre contenu et vous permettra d’adapter le style d’écriture approprié.

2. Quelle action souhaitez-vous de la part de l’utilisateur ?
  • Voulez-vous que l’utilisateur lise l’article ?
  • Voulez-vous que l’utilisateur clique sur une URL ?
  • Voulez-vous que l’utilisateur crée un compte ?

Cela vous aidera à comprendre quelles actions un utilisateur moyen devrait entreprendre et vous permettra de placer des phrases d’incitation à l’action pour le persuader.

3. Comment voulez-vous que votre contenu vous aide ?
  • Vous souhaitez apporter plus de trafic sur votre site ?
  • Vous souhaitez établir ou accroître votre autorité thématique ?
  • Voulez-vous établir l’autorité de votre marque ?
  • Ou tout cela ?

Ces questions sont cruciales pour rédiger du contenu de site Web percutant et engageant. En répondant à ces questions, vous serez en mesure de tracer la feuille de route vers le succès.

2. Écrivez simplement

Termes complexes, phrases verbeuses, acronymes non définis, introductions interminables, etc. : toutes ces choses sont inutiles et rendent le contenu difficile à comprendre. Si vous souhaitez que les utilisateurs s’en tiennent au contenu de votre site Web, vous devez leur faciliter la consommation.

Pour ce faire, écrivez dans vos propres mots et évitez les termes fantaisistes ajoutés juste par souci de fantaisie. Une autre chose que vous pouvez faire est de simplifier les parties conceptuelles de votre contenu pour le public.

Voici quelques conseils supplémentaires :
  • Divisez les phrases longues en phrases plus courtes.
  • Discutez d’un sujet par paragraphe.
  • Gardez les paragraphes courts. Deux lignes par paragraphe individuel sont idéales. Des exceptions sont acceptables si nécessaire.
  • Réduisez l’utilisation des adverbes.
  • Évitez les acronymes si possible. Si vous utilisez un acronyme, écrivez sa forme complète entre parenthèses « () » au moins une fois dans votre contenu.
  • Divisez les concepts en plusieurs parties.
  • Utilisez des puces lorsque vous donnez des instructions rapides.
  • Ne soulignez pas le texte sans raison. Les utilisateurs peuvent confondre le texte souligné avec un lien.

Après avoir suivi ces conseils, vous commencerez à voir une différence. La simplicité d’écriture aide les utilisateurs à mieux comprendre et peut vous aider à laisser une forte impression dans leur esprit s’ils trouvent votre contenu utile.

Une femme utilisant un ordinateur portable sur une table en bois.

3. Utilisez la voix active

Lorsqu’il s’agit de rédiger du contenu de site Web, l’utilisation de la voix active plutôt que de la voix passive est l’une des pratiques recommandées pour rendre votre contenu convivial et facile à comprendre.

Au lieu de dire : « La maison a été empruntée par John ». Vous pouvez dire : « John a emprunté la maison ». Le premier est verbeux et peut augmenter la complexité globale du contenu par rapport au second qui est plus simple.

4. Rendre les titres courts et descriptifs

Les titres sont utilisés pour indiquer à l’utilisateur de quoi parle la prochaine partie de votre contenu.

Mais un titre mal rédigé peut avoir l’effet inverse et dérouter l’utilisateur. Ces titres sont vagues, verbeux et souvent longs. Ils ne parviennent pas à indiquer de quoi parle la prochaine partie du contenu.

Ainsi, la meilleure façon de rédiger des titres est de les garder courts.

Par exemple, le titre « Assurez-vous que les titres sont courts et représentatifs du sujet » peut être écrit comme suit : « Rendre les titres courts et descriptifs ».

Les règles ne sont cependant pas gravées dans le marbre. Parfois, un titre plus long peut mieux fonctionner qu’un titre plus court, comme celui avec plus de contexte.

Prenons, par exemple, le titre « Ventes de confiture de pommes dans le monde en 2024 » qui est beaucoup plus contextuel que « Ventes de confiture de pommes ». Même si ce dernier est plus court et plus simple, il manque de contexte et prête à confusion.

C’est pourquoi il faut trouver un équilibre entre un titre court et descriptif en le rendant le plus court possible tout en précisant également le contexte pour guider l’utilisateur.

5. Utilisez la structure pyramidale inversée

Un homme assis à un bureau avec un ordinateur portable, un carnet et un stylo.

La Pyramide Inversée est une structure d’écriture dans laquelle la partie la plus importante de l’information est écrite en premier.

Mettre les informations les plus importantes au-dessus de votre contenu est non seulement utile pour l’utilisateur, mais contribue également à l’inciter à lire davantage.

En moyenne, la plupart des utilisateurs ne restent qu’un certain temps pour lire votre contenu. Et c’est dans ce court laps de temps qu’il faut convaincre les utilisateurs que vous avez ce qu’ils recherchent.

Assurez-vous donc d’accrocher le lecteur dès le début pour maximiser l’engagement.

6. Formatez correctement le contenu du site Web

Ne surformatez pas votre contenu, sinon il aura l’air moche. L’utilisation inutile du gras, du soulignement, de l’italique et des indentations ajoute à la complexité du contenu.

Utilisez les options de formatage telles que le gras et l’italique avec parcimonie, uniquement pour mettre en évidence quelque chose d’important. Une autre chose que vous pouvez faire est de réduire si possible les titres en combinant les parties pertinentes du contenu en une seule.

Cela donnera au contenu de votre site Web un aspect soigné et ordonné et le rendra plus facile à consommer.

7. Optimiser pour le référencement

Le référencement est essentiel pour augmenter l’impact et l’engagement du contenu de votre site Web. Faites toujours votre recherche de mots clés avant de commencer à écrire.

Trouvez toutes sortes de mots-clés pertinents ; longue traîne, courte traîne, LSI, et insérez-les de manière adéquate dans votre contenu. Pas trop de bourrage de mots-clés, juste assez pour optimiser le contenu.

Faites vos recherches et voyez ce que font les concurrents. Découvrez quels mots-clés ils utilisent et quels aspects du contenu ils couvrent.

L’analyse des concurrents vous aidera à découvrir de nouveaux moyens, mots-clés et idées que vous pourriez autrement manquer, comme un titre potentiel intéressant.

Un homme en costume écrit sur un cahier à propos du référencement.

8. Ajouter des liens

Les liens sont utiles non seulement pour les utilisateurs mais également pour votre référencement. Au lieu de simplement mentionner le nom de quelqu’un, créez un lien vers son profil de réseau social ou son site Web.

Profitez de chaque opportunité pour créer des liens vers des sources, des ressources et des pages pertinentes d’autres sites Web ou de votre propre site Web afin que les utilisateurs n’aient pas à rechercher manuellement quelque chose et à se perdre ensuite dans sa recherche.

Les liens internes, lorsqu’ils sont effectués correctement, peuvent renforcer l’engagement de votre site.

9. Ajouter des visuels

Google considère les visuels comme très utiles et a donc tendance à classer plus haut les pages qui les utilisent. Les visuels, tels que des vidéos, des graphiques, des infographies, des captures d’écran, etc. peuvent aider un utilisateur à comprendre quelque chose qu’il peut avoir du mal à comprendre en lisant.

Des recherches ont établi que notre mémoire visuelle est bien plus puissante que notre mémoire verbale. C’est pourquoi les gens se souviennent des visuels plus longtemps et bien mieux que des mots.

De plus, une courte vidéo complète peut transmettre autant d’informations en une seule fois par rapport au contenu écrit.

Par exemple, une vidéo montrant comment jouer à un jeu vidéo spécifique sera beaucoup plus informative et facile à comprendre qu’un morceau de texte.

Sinon, le lecteur pourrait avoir du mal à comprendre ce que l’auteur essaie de transmettre à propos du gameplay si le concept est très complexe.

Ainsi, l’ajout de visuels peut aider les gens à consommer le contenu du site Web plus efficacement, augmentant ainsi l’engagement et son impact.

Derniers mots

Rédiger du contenu de site Web pour maximiser son impact et son engagement : derniers mots.

N’oubliez pas que l’écriture sert un but. Et cet objectif doit être prioritaire par-dessus tout. Tout le reste est secondaire.

Cependant, affiner et affiner le contenu du site Web contribue à permettre à votre public de s’engager et d’en bénéficier facilement.

Alors ne vous précipitez pas et prenez votre temps pour rechercher le sujet avant d’écrire à ce sujet. Alors faites tout ce que vous pouvez pour l’améliorer ; simplifiez-le, rendez-le sans erreur, reformulez-le, restructurez-le, optimisez-le et faites tout pour maximiser son impact et son engagement.

A lire également