Une ancienne employée de Twitter (Sara Beykpour) a fondé une start-up appelée Particle.news, qui développait une technologie pour soutenir le travail des lecteurs d'informations. La technologie utilise l'intelligence artificielle, grâce à laquelle les utilisateurs de lecteurs peuvent traiter et analyser rapidement les informations collectées sur Internet.

La solution, baptisée Particle, est désormais disponible en version bêta privée. L'outil utilise l'intelligence artificielle pour résumer les messages reçus d'Internet. Sara Beykpour a travaillé sur des produits tels que Twitter Blue et Twitter Video, et a dirigé l'équipe développant l'application expérimentale twttr.

Les actualités résumées par l'intelligence artificielle intégrée dans le lecteur Particle peuvent réduire le nombre de clics sur les sites Web des éditeurs, ce qui signifie que cet outil peut augmenter considérablement les bénéfices publicitaires. Il synthétise rapidement de nombreux articles sur un sujet donné, présente les points clés de la manière la plus objective possible et permet de parcourir plus en profondeur les actualités qui paraîtront dans le futur.

Grâce à Particle, les lecteurs d'actualités obtiennent un résumé rapide d'un sujet particulier et peuvent apprendre comment l'histoire de ce sujet a évolué au fil du temps. La start-up a jusqu'à présent levé un total de 4,4 millions de dollars sous la forme de divers types de fonds pour soutenir des entreprises nouvellement créées et des technologies innovantes.

Un modèle similaire consistant à utiliser diverses sources d’information puis à utiliser l’intelligence artificielle pour les résumer a récemment été utilisé par une autre start-up appelée Artifact. Cette fois, son co-fondateur était un ancien employé d’Instagram. Tout indique que les lecteurs d’informations classiques disparaîtront peu à peu et que leur place sera remplacée par des outils d’un type similaire, mais fonctionnant beaucoup plus efficacement car dotés d’intelligence artificielle.

A lire également