Sam Altman, PDG d’OpenAI, a révélé qu’il recherchait 7 000 milliards de dollars pour construire un réseau complet d’usines produisant des circuits intégrés prenant en charge les applications d’IA.

En janvier, l’industrie de la production de puces a appris que le patron d’OpenAI était déjà en pourparlers avec des banques et des investisseurs, les persuadant d’investir des milliards de dollars dans la construction d’usines qui produiraient des puces de nouvelle génération. Selon Fortune, Sam Altman a présenté un plan visant à garantir l’approvisionnement futur en puces avancées très demandées dans le domaine de l’IA en croissance rapide.

Altman aurait déjà discuté de cette question avec des géants financiers tels que le groupe SoftBank basé à Abu Dhabi et les principaux fabricants de puces sud-coréens. Les derniers rapports révèlent l’ampleur impressionnante des ambitions d’Altman en matière de collecte de fonds à cet effet. On estime que le projet pourrait coûter entre 5 et 7 000 milliards de dollars. Jusqu’à présent, OpenAI n’a pas commenté l’ensemble de la question. Cependant, le coût énorme de cette entreprise montre à quel point elle est ambitieuse, car elle peut accélérer le développement d’applications d’IA, de modèles LLM et d’autres solutions informatiques avancées.

A lire également