Windows 11 a changé l’approche selon laquelle Microsoft rend le système immunisé contre les menaces. En raison du poids de leur nombre et étant donné que la supériorité des cybermenaces continue d’augmenter de manière presque exponentielle, il est plus que très important de mettre en place des mesures de sécurité robustes. Dans cet article, nous discuterons des nouvelles fonctionnalités de sécurité de Windows 11 liées à l’isolation matérielle et à la sécurité basée sur la virtualisation (VBS). Nous discuterons également de ces fonctionnalités en référence aux anciennes versions de Windows. De plus, nous décrirons comment ces avancées affectent les informaticiens ainsi que les utilisateurs ordinaires.

Le paysage de sécurité des versions précédentes de Windows

Certaines versions antérieures, comme Windows 10, ont placé la barre haute en termes de sécurité du système. D’un autre côté, ils ont rencontré des problèmes tels que des infestations de ransomwares et des tactiques de phishing. Certaines des étapes vers une sécurité solide étaient évidentes dans des fonctionnalités telles que Device Guard et Secure Boot introduites par Windows 10. Cependant, les menaces croissantes dans la technologie numérique nécessitent des mesures supérieures.

En rapport: Kit de développement logiciel (SDK) Windows : un guide complet.

Principales fonctionnalités de sécurité de Windows 11

Avec les nombreuses menaces auxquelles les utilisateurs sont actuellement confrontés, Windows 11 représente en effet un progrès significatif dans l’engagement de Microsoft en matière de sécurité, car il est doté de fonctionnalités avancées qui assurent réellement une défense contre les cyberattaques sophistiquées.

Sécurité matérielle

Du bas de l’échelle, Windows 11 a établi une nouvelle norme en matière de sécurité matérielle en rendant obligatoire la prise en charge du TPM 2.0. La technologie Trusted Platform Module (TPM) est une norme de sécurité essentielle avec des fonctionnalités matérielles liées à la sécurité. La puce TPM est un processeur cryptographique inviolable qui fournit des opérations cryptographiques. Grâce à plusieurs mécanismes de sécurité physique sur une seule puce, la puce est inviolable et les logiciels malveillants ne peuvent pas altérer les propriétés de sécurité du TPM.

Avec TPM 2.0, les clés cryptographiques essentielles sont préservées en toute sécurité et ne peuvent pas être utilisées abusivement via des attaques logicielles. Cette exigence prend en charge diverses fonctionnalités de chiffrement et est essentielle au renforcement de l’appareil de sécurité général des appareils Windows 11.

Sécurité basée sur la virtualisation

L’introduction de la sécurité basée sur la virtualisation (VBS) dans Windows 11 se démarque. Dans VBS, une zone mémoire sécurisée est créée et séparée du système d’exploitation ordinaire à l’aide de fonctionnalités de virtualisation matérielle. La région sécurisée isolée de la mémoire est ensuite exploitée pour héberger les solutions de sécurité les plus avancées qui ne peuvent toujours pas être violées par des logiciels malveillants de niveau mis à niveau, y compris au niveau du système d’exploitation. Par conséquent, VBS peut être conçu pour protéger l’intégrité des processus sensibles, de sorte que si un attaquant viole les infrastructures produites, il existe une limite à l’ampleur de la violation.

VBS sert également de base à d’autres technologies de sécurité, notamment l’intégrité du code protégé par hyperviseur (HVCI), qui garantit que le noyau Windows est authentique et ne peut pas être falsifié par des attaquants.

Authentification d’utilisateur

En renforçant l’authentification des utilisateurs, Windows 11 progresse avec Windows Hello, permettant aux utilisateurs d’éviter les mots de passe au profit d’options de connexion biométriques plus sécurisées et personnelles. Il s’agit de technologies biométriques telles que la reconnaissance faciale et la numérisation d’empreintes digitales, entre autres, qui utilisent un matériel spécial pour fournir des services précis et rapides avec des risques de connexion minimes, tels que les attaques de phishing liées aux connexions par mot de passe.

De plus, l’authentification biométrique est un moyen simple et sécurisé de convaincre les utilisateurs de l’adopter, ce qui rend la tâche fastidieuse pour les cybercriminels. D’autres outils d’authentification et de gestion sécurisée des accès incluent Okta, tandis que 1Password est l’outil préféré pour stocker et gérer les mots de passe.

Cryptage amélioré

Pour la protection des données, Windows 11 est doté de fonctionnalités de chiffrement améliorées telles que BitLocker. BitLocker fonctionne en chiffrant toutes les données du volume du système d’exploitation Windows et en configurant les volumes de données. C’est pourquoi le cryptage joue un rôle clé dans ce système de protection, principalement dans les situations de risque de perte ou de vol d’appareil, laissant les données sans signification pour toute personne non autorisée ne disposant pas des informations d’identification appropriées ou de la clé de récupération. Ce chiffrement est intrinsèquement lié à la technologie TPM qui peut aider à la gestion sécurisée des clés de chiffrement.

Processus de mise à jour

De plus, Microsoft a modifié le processus de mise à jour de Windows 11, l’une des étapes les plus importantes en matière de cybersécurité : garantir que les logiciels restent toujours à jour. Néanmoins, les mises à jour de Windows 11 sont jusqu’à 40 % plus petites et installées plus efficacement ; ils se déroulent également silencieusement en arrière-plan et redémarrent moins fréquemment. Ce processus simplifié permet aux utilisateurs de se tenir au courant des correctifs de sécurité les plus récents, sans être chargés de mises à jour, ce qui est un élément très essentiel pour maintenir un environnement sécurisé.

Protection contre les menaces

Enfin, le système d’exploitation comprend de puissants outils associés à une protection contre les menaces, notamment Microsoft Defender Antivirus et Microsoft Defender Firewall. Ces outils ont été très avancés pour garantir une protection ininterrompue en temps réel contre les virus, les logiciels malveillants, les ransomwares et les attaques basées sur le réseau. Grâce à de meilleures heuristiques et à un apprentissage automatique, ces outils sont capables de détecter les nouvelles menaces avec ou sans précision. Cette méthode peut réduire de près de 60 % le taux d’infection par des logiciels malveillants, si l’on en croit Microsoft.

Prise en charge VPN

De plus, la prise en charge VPN de Windows 11 a été améliorée. Les services VPN sont importants pour une expérience en ligne privée et sécurisée. C’est pourquoi vous pouvez utiliser des VPN pour Windows, ils masquent votre activité en ligne et votre localisation, protégeant à la fois votre vie privée et la sécurité de votre entreprise. L’utilisation de VPN comme PIA dans Windows 11 devient plus simple et plus intégrée.

En un mot, Windows 11 améliore la sécurité de ses prédécesseurs grâce à une intégration plus approfondie de la sécurité matérielle, des fonctionnalités avancées de protection contre les menaces, un cryptage et un processus de mise à jour simplifié et convivial. Ce cadre de sécurité global sécurise les utilisateurs sur tout le plan numérique : du matériel aux logiciels et du bureau au cloud.

Voir également: Comment installer Hyper-V sur Windows 11 : trois façons d’activer Hyper-V.

Analyse comparative : sécurité de Windows 11 par rapport aux versions précédentes

Un ordinateur portable Windows avec un écran bleu affichant une alerte de sécurité.

Windows 11 a apporté des changements de sécurité majeurs par rapport aux versions précédentes telles que Windows 10. Alors que Windows 10 offre une « meilleure » sécurité, Windows 11 fait bien plus particulièrement face aux nouvelles formes de cyberattaques.

Fonctionnalités de sécurité dans Windows 10 par rapport à Windows 11

L’exigence selon laquelle tous les ordinateurs disposent du TPM 2.0 (Trusted Platform Module version 2.0) est un changement majeur dans Windows 11. Au lieu de cela, Windows 11 a fait passer le TPM 2.0 d’facultatif à une configuration système indispensable. Cela aide à empêcher les attaquants de pirater le matériel de l’ordinateur, sécurisant ainsi votre ordinateur.

Windows 11 facilite également les mises à jour. Ses mises à jour sont 40 % plus petites que celles de Windows 10. En conséquence, votre ordinateur bénéficiera de mises à jour plus rapides et de redémarrages moins fréquents. Cela est possible grâce à la fourniture de mises à jour qui protègent votre ordinateur contre les nouvelles menaces.

Windows 10 a également apporté de nouvelles fonctionnalités d’authentification, notamment Windows Hello, qui offre aux utilisateurs des options de reconnaissance d’empreintes digitales ou de visage pour éviter les mots de passe. Windows Hello sera toujours présent dans Windows 11 ; cependant, le nouveau système d’exploitation offre également une authentification biométrique plus rapide et plus fiable. De plus, Windows 11 est également livré avec un BitLocker mis à niveau. Le cryptage se produit au niveau du fichier, donc un fichier compromis ne compromet pas les autres fichiers.

En termes de mises à jour, Windows 11 simplifie également tout. Le processus de mise à jour de Windows 10 a été critiqué en raison de sa nature perturbatrice et incohérente, mais Windows 11 a pour objectif de réduire la taille des mises à jour jusqu’à 40 % et de prendre en compte le temps. Selon Microsoft, ces mises à jour sont plus simples, moins compliquées et s’effectuent en arrière-plan. Le nouveau système peut permettre moins d’interruptions puisque la taille de sa mise à jour est moindre, une hygiène de sécurité élémentaire qui garantit l’installation des correctifs de sécurité immédiatement après leur publication et sans perturbations majeures de l’utilisateur. Une telle attention portée aux mises à jour transparentes pourrait devenir un avantage sérieux afin de protéger les environnements informatiques contre les nouvelles menaces croissantes.

Qu’est-ce que cela signifie pour toi?

Pour faire simple, Windows 10 jette les bases de la sécurisation de votre ordinateur, tandis que Windows 11 amène cela à un nouveau niveau. Il repose sur une technologie supérieure et une sécurité matérielle renforcée. Cela implique que votre PC est beaucoup plus protégé contre les différentes formes de cybermenaces avec Windows 11. Par conséquent, que vous fassiez vos tâches habituelles sur un ordinateur portable ou que vous travailliez avec celui-ci toute la journée, Windows 11 offre plus de sécurité ainsi qu’une tranquillité d’esprit avancée. esprit.

Impact sur les utilisateurs quotidiens

Ces améliorations se traduisent par une informatique plus sécurisée pour les utilisateurs quotidiens. Les améliorations ne concernent pas seulement la protection contre les menaces de haut niveau et la sécurisation des activités quotidiennes telles que la navigation sur le Web ou la messagerie électronique. Ce qui est encore mieux avec ces fonctionnalités de sécurité, c’est qu’elles fonctionnent toutes en arrière-plan ; leur permettant de protéger un utilisateur sans avoir à interférer avec ses expériences.

Une personne est assise sur un tapis de yoga dans un salon avec un ordinateur portable Windows.

Implications pour les professionnels de l’informatique et les entreprises

Windows 11 inclut des outils avancés pour protéger les environnements d’entreprise, ce qui est certainement bénéfique pour les professionnels de l’informatique. Grâce à des capacités de sécurité améliorées, les équipes informatiques sont en mesure de se protéger contre les menaces persistantes avancées et les infections par ransomware. Pourtant, le déploiement de Windows 11 en entreprise peut s’avérer difficile. Des investissements infrastructurels substantiels peuvent nécessiter une analyse du matériel qui prendra en charge de nouvelles fonctionnalités de sécurité et de la mesure dans laquelle le matériel doit être mis à niveau ou remplacé.

Études de cas et application dans le monde réel

L’efficacité de ces améliorations de sécurité est prouvée par leur application dans le monde réel. Un exemple d’une telle étude est Microsoft, qui a montré que les systèmes dotés de Windows 11 VBS et d’une isolation matérielle étaient plus difficiles à attaquer par des logiciels malveillants que ceux dépourvus de ces fonctionnalités.

Défis et considérations

Cependant, même avec de telles améliorations, les fonctionnalités de sécurité de Windows 11 présentent encore certains défis. La prise en charge de fonctionnalités de sécurité améliorées avec du nouveau matériel peut impliquer l’adoption de ce matériel mis à niveau lors de la mise à niveau à partir des systèmes existants. Certains utilisateurs peuvent également réfléchir à l’équilibre entre haute sécurité et performances du système.

Regarder vers l’avant

La sécurité Windows continuera de progresser avec l’évolution des cybermenaces. Les utilisateurs de Microsoft et les professionnels de l’informatique doivent s’attendre à ce que Microsoft développe continuellement des mises à jour dans le but d’améliorer ses fonctionnalités de sécurité. Connaître ces mises à jour et maîtriser comment les utiliser sera crucial pour maintenir une sécurité renforcée à l’ère numérique.

En rapport: 20 logiciels importants pour votre nouvel ordinateur portable ou PC Windows.

Conclusion

Améliorations de la sécurité de Windows 11 : conclusion.

Le système d’exploitation Windows 11 a établi une nouvelle norme de sécurité du système d’exploitation. L’accent mis par Microsoft sur l’amélioration de l’isolation matérielle et sur VBS montre son engagement à protéger les utilisateurs contre les cybermenaces de la nouvelle ère. À une époque où la sécurité numérique est cruciale, ces développements offrent une tranquillité d’esprit aux utilisateurs occasionnels ainsi qu’aux experts en informatique puisqu’il ne s’agit pas de simples améliorations de la protection.

A lire également